This season, Lucien Pellat-Finet creates a fashion collision between the sartorial codes of the British upper classes, embodied by the exuberant style of aristocratic hippy and seventh Earl of Longleat Alexander Thynn, better known as the Lion of Longleat, and the reminiscences of the grunge movement that marked a whole generation.

The juxtaposition of emblematic pieces from each of these style currents – insignia jackets, checked shirts, cord velvet and casual tailoring – form a hybrid wardrobe that is resolutely modern. The house’s iconic skull signature takes on British and punk accents, while the Union Jack is an anarchistic leitmotiv that runs through the collection on knits and the backs of jackets.

In a nod to the house’s plush new store, open since fall 2017 at 2, rue d’Aboukir, ‘2 Aboukir’ is picked out in rhinestones on a series of pieces.

Another recurrent print, is leopard, which brings a wild-child edge and rock accents to the hemp leaf, the other house motif.

Fall/Winter 2018-2019 will also mark the launch of featherweight Lucien Pellat-Finet sneakers, designed for both sport and street.

As in seasons past, Lucien Pellat-Finet has built a wardrobe that balances a nonchalant elegance – this season shot through with upper-class chic – with athleisure pieces worked in Scottish or in Italian cashmere, representing the pinnacle of contemporary luxe.

Nicolas Ouchenir x Lucien Pellat-Finet

Lucien Pellet-Finet has teamed up this season with calligrapher Nicolas Ouchenir, who has revisited the hemp leaf as a red-hued ode to love, that resonate through the collection as a series of T-shirts.

LUCIEN PELLAT FINET BOARD

 

Cette saison, Lucien Pellat-Finet fait entrer en collision les codes du vestiaire upper class incarné par l’exubérant Alexander Thynn, Lion de Longleat, -hippie aristocrate septième marquis de Bath- avec les réminiscences du mouvement grunge qui a frappé toute une génération.

L’’alliance des pièces fétiches de ces deux courants -vestes à écussons, chemises à carreaux, velours côtelé et tailoring casual forme un vestiaire hybride, résolument moderne.

L’iconique ‘skull’ signature de la maison se pare d’accents british et punk avec le drapeau britannique, leitmotiv libertaire à travers la collection, sur les mailles et au dos des vestes.

Clin d’oeil au nouvel écrin ouaté de la maison, -qui a installé depuis la rentrée sa nouvelle boutique au 2 rue d’Aboukir-, le « 2 Aboukir »  est strassé sur une série de pièces.

Autre impression récurrente, le léopard dope sauvagement la collection d’accents rock et s’impose sur la feuille de chanvre, l’autre motif phare de la maison.

La saison automne-hiver 2018-2019 marque aussi le lancement des sneakers Lucien Pellat-Finet, un modèle poids plume, étudié aussi bien pour le running que pour la rue.

Comme chaque saison, Lucien Pellat-Finet constitue ici un vestiaire en équilibre entre élégance nonchalante -piquée cette saison de chic upper class-, avec des pièces d’athleisure en cachemire italien et écossais aux cimes du luxe.

Nicolas Ouchenir x Lucien Pellat-Finet

Lucien Pellat-Finet a collaboré cette saison avec le calligraphe et artiste Nicolas Ouchenir, qui a réinventé la feuille de chanvre et imaginé une ode à l’amour, -en rouge forcément-, qui fait vibrer la collection avec une série de t-shirts.

Leave a Comment